table à manger et poele a bois

Le poêle à bois vous intéresse ? Sachez que le chauffage au bois a déjà séduit 7,8 millions de foyers en France. Généralement produit localement, le combustible bois est champion toutes catégories en matière d’émission de CO2 et de coût de revient.

Le poêle à bois est donc un moyen écologique et économique de chauffer son logement !

Pourquoi choisir un poêle à bois ?

La moins chère des sources de chauffage

Faire le choix du poêle à bois pour chauffer son intérieur c’est choisir une méthode économique avant tout. Non soumise aux ressources du marché mondial des énergies fossiles, la matière première « bois » est, en plus d’être la plus économique, bien plus stable que les autres énergies. Le bois est donc le combustible le plus compétitif sur le marché.

Evolution du coût des énergies (en centimes d’€)

cout du chauffage évolution

Le bois est neutre en émission de CO2

Contrairement aux combustibles fossiles, le bois a un bilan carbone neutre. Lors de leur combustion, les granulés de bois libèrent la même quantité de CO2 (Dioxyde de carbone) que durant le cycle naturel de décomposition du bois.

Les taux d’émissions des poêles sont également inférieurs aux autres moyens de chauffage. De plus, la matière première utilisé, le bois, est une matière 100% renouvelable.

Le bois sous toutes ses formes

Selon les besoins du foyer, la place disponible et les usages de vie, différents types de combustibles bois existent sur le marché. L’installateur étudiera par exemple les capacités d’approvisionnement (manuel ou automatique) et de stockage intérieur ou extérieur (silo). Quel que soit le combustible choisi, il doit être bien sec, conservé à l’abri de l’humidité et si possible porteur de labels ou de marques de qualité (NF Bois de Chauffage, France bois, bûches, Din+, EN plus…).

Le Bois bûches

bois poele a bois

Issu des essences de bois durs, il est conditionné en rondins ou en quartiers de différentes longueurs. Pour obtenir un rendement optimal, il devra avoir un taux d’humidité inférieur à 20%.

Le bois déchiqueté

bois dechiquete

Issu de l’activité forestière ou de recyclage (ex. : palettes non souillées). Son taux d’humidité recommandé ne doit pas être supérieur à 25%.

Granulés

bois granules poele a bois

Provient de la compression de sciure de bois à haute pression, sans colle ni additif. Son faible taux d’humidité lui confère un pouvoir calorifique élevé. Il est livré en sac ou en vrac.

Zoom sur les granulés

Le granulé de bois, aussi connu sous le terme anglais de « pellet » est un combustible qui a la forme de petits cylindres de bois 100% naturels. Son prix maîtrise est plus bas que les autres énergies. Plus de 90% des producteurs de pellets s’approvisionnent à moins de 150km.

Les appareils de chauffage au granulé présentent une combustion totalement optimisé du bois : ils émettent près de deux fois moins de poussières que les chaudières à bûches ou à palettes modernes.

Comment bien choisir son poêle à bois

Il y a plusieurs points à considérer lors du choix d’un poêle à bois : la ventilation, l’emplacement, la puissance calorifique et l’efficacité. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une liste exhaustive, ces aspects vous aideront à affiner votre recherche du poêle parfait.

1 • L’emplacement de votre poêle à bois

Réfléchissez bien à l’endroit où vous voulez installer le poêle dans votre maison. Si vous utilisez le poêle à bois comme source de chaleur principale, il est préférable de l’installer dans un endroit central. Vous pourriez même envisager de placer des évents au-dessus de vos portes ou de vos ventilateurs pour aider à déplacer l’air chaud dans toute la maison. L’emplacement de votre poêle dictera également le type de poêle que vous devriez choisir pour votre sécurité. Selon le modèle, vous devrez installer le poêle à une certaine distance des murs ou des matériaux inflammables. Si l’espace est insuffisant, envisagez des boucliers thermiques qui vous permettent d’installer votre poêle plus près d’un mur, ou recherchez des modèles de poêles qui ne nécessitent pas autant d’espace.

2 • Puissance calorifique

La chaleur que votre poêle est capable de produire est mesurée en kilowatt (kW). Pour garder votre maison confortablement au chaud sans surchauffer, recherchez la superficie nominale en mètres carrés dans les spécifications du poêle. Vous pouvez également vous référer à ce tableau ci-dessous pour avoir une idée de l’autonomie par type d’appareil et de leur rendement dans l’espace que vous chauffez.

Type d’appareilRendement (pour un appareil récent)Autonomie

Poêles à bûches

70 à 85% (40 à 60% pour un appareil de plus de 10 ans)

Quelques heures

Poêles à granulés

Plus de 85%

12 à 72 heures

Poêles de masse à bûches

80 à 90%

8 à 24 heures

Parmi les autres facteurs à prendre en considération, mentionnons le froid hivernal et la qualité de l’isolation de votre maison. Par exemple, si vous habitez dans le nord et que vous n’avez qu’une isolation modérée, vous devrez peut-être augmenter le nombre de kW qui sont habituellement recommandés pour la superficie en mètres carrés de la zone que vous chauffez. Inversement, si vous vivez dans le sud et que vous désirez un poêle à bois sans surchauffer vos pièces, vous devriez envisager un chauffage au bois avec une faible puissance kW.

L’entretien d’un poêle à bois

Ramonage annuel = sécurité et performances

Le ramonage doit être effectué une fois par an. Nécessaire à la sécurité de l’installation, c’est également un gage de longévité et de bon fonctionnement pour votre appareil : 1 millimètre de suie déposé dans le conduit de fumée provoque 10% de consommation de bois supplémentaire.

Évacuez les cendres

Au moins une fois par semaine durant la période d’utilisation de votre poêle, évacuez les cendres dans votre poêle et dans le tiroir du poêle si il en possède un. Nettoyez également la vitre de la suie qui s’y est déposé.

Un poêle bien entretenu est un poêle qui consomme moins, et qui produit plus de chaleur !

A lire également


2 réponses
  1. Alain
    Alain dit :

    Le poele a bois est depuis longtemps l’un des moyens les plus économique pour se chauffer ! En plus, on peut aussi ajouter qu’un poele n’a pas besoin que l’on change ses composants électroniques tous les 3 ans car il n’en a pas ! Je recommande !

    Répondre
    • L'équipe Partedis
      L'équipe Partedis dit :

      En effet les poêles à bois ont des avantages non négligeables. On peut également mettre en avant la très faible volatilité du prix du bois, ce qui permet de bénéficier d’un budget constant en combustible. Ce n’est pas toujours le cas pour les autres ressources énergétiques.

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *