Que faire avec une imprimante 3D ? Que peut-on imprimer avec cette nouvelle technologie révolutionnaire ? Partedis vous propose de découvrir 12 possibilités d’impression à tester ou à envisager !

Les pièces détachées et l’outillage

La fabrication de pièces détachées est en partie confrontée à des défis de stockage et à la demande sur le marché. Les coûts de stockage peuvent se révéler très élevés et si la demande n’est pas assez importante, les pièces vont être de moins en moins produites. Cela engendre un problème lorsqu’un consommateur souhaite acheter une pièce détachée qui n’est plus en vente.

Comment l’impression 3D peut relever ces défis ?

  • Une production à petite échelle : Une imprimante 3D a des coûts de production plus faibles, notamment à petite échelle. Le processus d’impression est automatisé, donc il ne nécessite pas d’outillages coûteux et a généralement un coût d’entretien très bas.
  • Impression à la demande : La fabrication additive en 3D permet aux particuliers et professionnels de repenser leur approche de la consommation et du stockage. Plutôt que de racheter un produit en entier pour remplacer une pièce défectueuse, il est maintenant possible d’imprimer uniquement la pièce et de réaliser de réelles économies. Une imprimante 3D permet de produire des pièces directement à partir d’un fichier numérique ou à partir d’une pièce pré-existante qui va être scannée en 3D.
imprimante 3d prototype

Prototypages et maquettages

La création de prototypes a été l’une des premières utilisations démocratisées des imprimantes 3D. Grâce à elles, le processus d’innovation et de perfectionnement s’est vu accéléré et est devenu plus économique.

Ce sont les principales premiers atouts de cette nouvelle technologie : la rapidité et les économies engendrées en prototypage. Plus besoin d’attendre des semaines, voir des mois pour avoir un prototype ou une maquette de votre futur produit.

Aujourd’hui la technologie de l’impression 3D a dépassé le stade d’outil de maquettage et de prototypage pour être une partie intégrante de la fabrication de produits. Les évolutions technologiques ont révolutionnées autant les imprimantes 3D que les matières imprimables.

imprimante 3d automobile

Le secteur automobile

Le secteur automobile a intégré les imprimantes 3D peu après leur apparition. Utilisée dans un premier temps pour le prototypage de pièces mécaniques, l’impression 3D est maintenant utilisée comme moyen de fabrication à part entière.

Les entreprises automobiles impriment des pièces de rechange et des pièces uniques adaptées à chaque client. Cette fabrication sur mesure est un avantage que possède l’impression 3D et qui a permis au secteur automobile de réduire considérablement son cycle de production et de livraison, tout en répondant à son problème de stock.

Une imprimante 3D permet également d’imprimer des pièces automobiles qui ne sont plus disponibles sur le marché, tout comme pour les pièces détachées, et ainsi de pouvoir réparer d’anciens modèles obsolètes.

L’industrie aérospatiale

Le secteur aérospatiale est également un des premiers utilisateurs des imprimantes 3D, et est une force motrice dans l’évolution de cette technologie, tant pour la fabrication de pièces d’utilisation finale que pour le prototypage. Les compagnies aériennes dépendent de l’impression 3D pour alléger les contraintes de la chaîne d’approvisionnement, limiter l’espace d’entreposage et réduire le gaspillage de matériaux provenant des processus de fabrication traditionnels. La production rapide de pièces d’avion à la demande permet d’économiser d’énormes quantités d’espace, de temps et d’argent.

La réduction du poids est le principal moyen pour les entreprises du secteur aérospatiale de réaliser des économies de coûts, car le poids a un impact important sur la charge utile, la consommation de carburant, les émissions de gaz, la vitesse et même la sécurité d’un avion. Contrairement aux procédés de fabrication traditionnels, comme le moulage, le coulage ou la taille qui comprennent une perte de matériaux, les imprimantes 3D créent des pièces couche par couche, permettant des géométries complexes et des créations rationalisées avec moins de matières. Tout cela se traduit par une réduction du poids.

imprimante 3d architecture

Le secteur de la construction et et de la rénovation

Le BTP ainsi que l’ensemble du secteur de la construction et de la rénovation utilisent maintenant la fabrication additive en 3D comme outil pour repousser les limites de l’architecture.

Une imprimante 3D peut être utilisée dans la construction pour l’extrusion de matériaux (béton, ciment, polymères, etc.). Son application est présente dans le secteur privé, public, commercial et industriel car elle tire son avantage de la complexité des formes réalisables en impression. La construction est également plus rapide pour un coût d’entretien et de main d’œuvre moins élevé.

C’est également une technologie qui, par son mode de fonctionnement, utilise moins de matière et donc crée beaucoup moins de déchets. Elle est utilisée pour produire des modèles architecturaux à l’échelle, ce qui permet d’accélérer la réalisation de la maquette et d’augmenter la vitesse et la complexité globales des objets imprimés.

La bijouterie et l’orfèvrerie

La fabrication de bijoux est historiquement caractérisée par le moulage ou l’artisanat. Les deux méthodes demandent du temps et un savoir faire expérimenté, ce qui explique le coût des produits créés.

Ces deux techniques requièrent une grande expertise technique, prennent beaucoup de temps et les erreurs de fabrication peuvent s’avérer coûteuses. Aujourd’hui l’impression 3D bouscule ces méthodes traditionnelles.

Grâce à l’impression 3D, les bijoutiers peuvent imprimer directement une partie ou la totalité de leur pièce pour obtenir un résultat final prêt à la vente. Les créations sont plus complexes et innovantes. Il est également possible d’utiliser les imprimantes 3D pour réaliser des prototypes de pièce à mouler pour ensuite suivre le processus du moulage à la cire perdue.

imprimante 3d decoration

Les objets d’art et décoration

Une application inattendue de la technologie d’impression 3D a été faite dans le monde de l’art.

Les artistes expérimentent des nouveaux designs et concepts artistiques auparavant impossibles à réaliser. L’impression 3D, comme chaque nouvelle technologie, a beaucoup stimulé le monde de l’art. Les galeries d’art contemporain ont vu affluer des représentations artistiques imprimées en 3D.

La technologie d’impression 3D a servi à inspirer des artistes du monde entier. Avec l’impression 3D en métal notamment, les artistes créent désormais de magnifiques pièces complexes.

Avec la démocratisation des imprimantes 3D, les particuliers peuvent maintenant imprimer chez eux leurs propres pièces de décoration.

imprimante 3d nourriture

L’agroalimentaire

Les aliments imprimés en 3D réinventent notre façon de cuisiner et de consommer. L’impression de nos aliments pourrait nous permettre de créer des plats avec des textures, des goûts et des formes variés. Cependant la réelle innovation de l’impression 3D au niveau culinaire est la possibilité de créer des plats avec des valeurs nutritives bien précises. Comme imprimer des plats savoureux avec des compositions nutritives adaptées à chaque personne.

Les imprimantes 3D peuvent également d’imprimer des matériaux comestibles avec des textures spéciales qui se décomposent différemment et permettent à l’organisme de mieux digérer certains produits. Cela se rapproche de la volonté du secteur pharmaceutique de développer l’utilisation de cet outil dans la création de médicaments plus efficaces.

imprimante 3s santé

La santé et le médical

Le secteur médical a rapidement adopté les imprimantes 3D et l’impression d’implants médicaux est aujourd’hui très fréquent pour plusieurs raisons :

  • une imprimante 3D permet de personnaliser chaque impression et donc d’adapter chaque création à chaque cas médical.
  • une imprimante 3D utilise des matériaux à la fois très résistants, souples ou dures, et totalement biocompatibles (accepté par le corps humain).

L’impression de produits médicaux en 3D va des imposants implants de hanches en titane jusqu’aux tout petits implants d’appareils auditifs, en passant pas les prothèses dentaires.

La fabrication additive est également de plus en plus utilisée dans l’industrie pharmaceutique. En effet, les pilules médicinales peuvent être fabriquées à l’aide d’imprimantes. Cette méthode permet aux pilules de bénéficier d’un recouvrement plus poreux. Le dosage du médicament ainsi que sa dissolution sont ainsi mieux maitrisés.

Récemment, l’impression 3D s’est démarqué dans la fabrication de masques sanitaires pour se protéger durant la crise du Covid-19.

imprimante 3d mode

Le monde de la mode

L’impact de l’impression 3D dans la mode est grandissant, les nouvelles générations de stylistes étant de plus en plus intéressés par les nouvelles technologies et les possibilités de créations qui les accompagnent. Cet impact n’est pas réservé qu’au secteur industriel mais touche bel et bien le prêt à porter autant que le très haut de gamme et l’artisanat.

Les écoles de stylisme intègrent les nouvelles technologies dans leurs processus d’apprentissage et ont donc naturellement ouverts leur portes à l’impression 3D. Les nouveaux créateurs sont donc plus sensibles à l’utilisation des imprimantes 3D pour la création ou le prototypage de leurs créations. Ces changements ne sont peut-être pas encore totalement visibles dans l’industrie de la mode ou textile mais il est certain que ce secteur évoluera grâce à l’introduction de cette nouvelle technologie.

Le secteur assez traditionnel de la mode se modernise avec la fabrication additive pour la liberté de création qu’elle permet et également pour la multitude de nouveaux matériaux à travailler. Les futurs habits seront en partie imprimés et auront des caractéristiques plus développés qu’aujourd’hui. De nouveaux vêtements sont créés par exemple pour être 100 imperméables, ou infroissables.

imprimante 3d peau

L’impression de tissus organiques

L’impression de tissus organiques, ou bio-impression, permet de créer des structures cellulaires par impression 3D de cellules souches. Chaque couche de cellules est superposée pour former des tissus organiques.

Aujourd’hui de nombreux laboratoires étudient cette méthode pour optimiser les tissus et repousser les limites de la bio-impression. Les recherches se tournent maintenant vers l’impression d’organes entiers et entièrement greffables et fonctionnels. Le but est à terme de palier à la pénurie de dons d’organes et d’améliorer les techniques de transplantations et du traitement de certaines maladies.

imprimante 3d sur-mesure

Des impressions sur-mesure personnalisées

Comme vous l’auriez compris, une imprimante 3D vous permet d’imprimer à peu près tout ce que vous désirez sur-mesure avec beaucoup de personnalisation.

Partedis propose un service d’impression 3D qui propose d’imprimer sur-mesure des pièces détachées et de personnaliser ces créations. Chaque personne peut ainsi adapter son impression à sa problématique ou à son projet.

Cette nouvelle technologie est un atout qui permet de réaliser de véritables économies de coûts et d’échelle, autant pour les particuliers que pour les professionnels !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *